Share

C’est au début de l’année 2000 que nait un Etablissement Public de Coopération Inter Communale (EPCI) sur notre territoire. Il est le fruit de la volonté partagée de créer une zone d’activités sur le lieu-dit Gros-Jacques. La Communauté de Communes de Gros-Jacques sera d’ailleurs la première dénomination de cet EPCI. Elle réunit six communes : les quatre communes territorialement concernées par le site de Gros Jacques (St Quentin Lamotte, Ponts-et-Marais, Oust-Marest et Eu) auxquelles viennent s’ajouter les communes du Tréport et de Mers-Les-Bains. L’originalité de cette collectivité est qu’elle est interdépartementale et interrégionale.

Extension

  • En 2003 intervient la première extension avec les adhésions d’Etalondes, Flocques,Incheville Longroy et Millebosc pour la Seine Maritime, d’Allenay, Ault, Beauchamps, Bouvaincourt-sur-Bresle, Dargnies, Friaucourt et Woignarue pour la Somme.
  • En 2005, c’est au tour de Buigny-Les-Gamaches et d’Embreville d’adhérer à l’EPCI .
  • 2009 marque une étape importante dans la vie de la Communauté de Communes avec l’arrivée d’une 21e commune (Gamaches) et l’adoption d’une nouvelle dénomination : Communauté de Communes Bresle Maritime.

 

28 communes

La loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) promulguée le 7 aout 2015 va à nouveau modifier le périmètre de notre intercommunalité le 1er janvier 2017. Sept communes (Baromesnil, Criel-sur-Mer, Le Mesnil Réaume, Melleville, Monchy-sur-Eu, St Pierre-en-Val et St Rémy Boscrocourt) issues de l’ancienne Communauté de Communes Yères et Plateaux qui disparait décident de rejoindre la collectivité qui s’appelle désormais Communauté de Communes des Villes Sœurs.

Celle-ci compte aujourd’hui 28 communes pour 38 402 habitants (population municipale au 1er janvier 2017).

 

2 présidents

Le premier président de la collectivité sera M. Camille Marcan Dumesnil, alors maire de St Quentin Lamotte. En 2008, à la faveur du renouvellement des conseils municipaux, M. Marcan Dumesnil n’ayant pas souhaité briguer de nouveau mandat, c’est M. Alain Brière, maire de Beauchamps qui sera élu. Il sera réélu en 2014.