© ANT

Collecte des déchets

Les déchets

Depuis le 1er janvier 2005, la collecte, le transport, le stockage, le tri et le traitement des déchets constituent une compétence communautaire. Depuis le 1er janvier 2017 elle s’étend bien sûr aux sept communes issues de la Communauté de Communes Yères et Plateaux qui ont rejoint la Communauté de Communes des Villes Sœurs. Les chiffres que vous trouverez dans les différentes pages présentant cette compétence sont issus du rapport annuel « déchets 2016 ».

4 millions d’euros

L’ensemble de la problématique déchets coût près de 4 millions d’euros à la collectivité. Ce budget est financé pour partie par la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères dont le taux a été maintenu à 7,5% pour 2017 et le budget général de la collectivité. A terme, les recommandations du Grenelle Bac personnel 3II de l’environnement conduiront à faire supporter la quasi-totalité du budget par la TEOM.

Economies

Pour éviter que ce budget ne s’envole, les solutions sont connues : essayer de produire le moins de déchets possibles et surtout les trier. La simple lecture des coûts de revient de la collecte et le traitement des déchets est édifiante : près de 150 euros la tonne pour les déchets ménagers collectés en porte à porte contre 70 euros la tonne pour la collecte sélective.
Chaque geste de tri est un geste de protection de l’environnement, c’est aussi un geste économique.

Rapport annuel

En application du décret N°2015-182 du 30 décembre 2015, un rapport annuel « sur le prix et la qualité du service public de prévention et de gestion des déchets ménagers et assimilés » doit être présenté au conseil communautaire. C’est ce qu’a fait M. Lucien Fosse, Vice-Président en charge de ce dossier. Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce rapport en cliquant sur le lien ci-dessous :

Déchets ménagers

Sur le territoire de la Communauté de Communes des Villes Sœurs, la collecte des déchets ménagers se fait au porte à porte. Chaque foyer a été équipé d’un bac roulant de 120 litres (possibilité de doter une famille de plus de 5 personnes d’un deuxième bac) et des bacs de grandes contenances sont mis en place pour les habitats collectifs. Dans certaines communes, à leur demande, des conteneurs enterrés ont été mis en place.
Grâce aux efforts constants de chacun, la collecte est en diminution depuis plusieurs années : sur les 21 communes de l’ex-CCBM, on est passé de 12612,7 tonnes en 2010 à 10994,9 tonnes en 2016. En 2016, un habitant de notre territoire a produit en moyenne 343,95 kg de déchets.

Les efforts sont à poursuivre en appliquant avec une plus grande rigueur le tri sélectif ou en utilisant des solutions alternatives comme le compostage.

Que deviennent les déchets ménagers ?

Les déchets collectés sont transportés au centre de valorisation des déchets ikos Environnement à Fresnoy_Folny. Les déchets sont déposés dans une Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux certifiée ISO 9001 et ISO 14001. Ils sont stockés dans des cellules d’une profondeur de 10 m, d’une surface de 3000 m2 et d’un volume utile de 28000 m3. Ce centre de valorisation utilise le biogaz pour produire de l’électricité qui est réinjectée dans le réseau EDF.

 

Retrouvez ci-dessous le planning de collecte des ordures ménagères en porte à porte dans chaque commune :

Aller plus loin